La masturbation anale en solo est l’un des moyens les plus efficaces et les plus confortables de s’initier au plaisir anal. Dans ce guide on vous révèle tout ce que vous devez savoir pour vous masturber l’anus comme un pro !

Bien sûr, explorer la masturbation anale avec un partenaire est très amusant et il n’y a rien de mal à cela. Mais lorsque vous êtes seul, vous pouvez expérimenter différentes choses, ou commencer et arrêter quand vous le souhaitez

Voici tout ce que vous devez savoir sur la masturbation anale en solo.

Pourquoi essayer la masturbation anale ?

masturbation anale

La masturbation anale solo est une auto-stimulation de l’anus, de la prostate ou du rectum pour le plaisir sexuel. Elle peut être obtenue à l’aide d’un ou plusieurs doigts ou de sextoys anaux.

Eh bien, tout le monde a des fesses ! Et cela signifie que, quel que soit votre sexe ou votre orientation sexuelle, tout le monde peut éprouver du plaisir à partir d’une stimulation anale.

Si c’est la première fois que vous vous masturbez par voie anale, le fait de sentir un doigt, un sextoy ou un pénis peut être une sensation inattendue.

Faire l’expérience de la masturbation anale en solo vous aidera lorsque vous ferez appel à un partenaire.

De plus, beaucoup de personnes découvrent qu’elles donnent plus de plaisir quand elles savent ce que c’est que de recevoir.

Pour se préparer à la masturbation anale en solo il faut d’abord préparer le terrain.

Découvrez en plus sur la masturbation avec nos différents guides :

3 conseils pour une masturbation anale en toute sécurité

Les méthodes de masturbation anale non sécurisées peuvent entraîner des saignements mineurs, une douleur ou une gêne. Si vous avez des saignements persistants ou abondants, consultez immédiatement un médecin. La lubrification, une bonne hygiène et la patience sont les clés d’une masturbation anale sûre :

1. Lubrification : 

Mettre du lubrifiant est essentiel pour une masturbation anale agréable et sûre. Commencez par appliquer une quantité généreuse de lubrifiant dans et autour de votre ouverture anale et appliquez du lubrifiant supplémentaire sur votre doigt ou votre sextoy avant de l’insérer.

2. L’hygiène : 

Toute activité sexuelle liée à l’anus exige une attention particulière en matière de propreté. Sans une bonne hygiène, les bactéries qui vivent naturellement dans votre côlon peuvent se propager dans votre vagin, votre pénis ou votre bouche, ce qui peut augmenter le risque de maladie et d’infection. Lavez votre anus avec du savon et de l’eau chaude avant une séance de masturbation anale. Ne passez pas de l’anus au vagin pour ne pas risquer une maladie ou une infection.

3. Patience :

Il faut du temps pour se sentir à l’aise avec la pénétration anale. Un bon entraînement anal peut prendre des semaines, voire des mois. Faites des exercices de respiration profonde pour détendre les muscles de votre sphincter et commencez par de petits objets comme votre doigt, un petit plug anal ou des perles anales avant de passer à des jouets plus gros comme des godes.

8 étapes pour une masturbation anale réussie

masturbation anale

Si vous êtes curieux de découvrir l’anal en solo, suivez ce guide étape par étape pour savoir comment se masturber analement :

1. Nettoyez

 Essayez d’aller à la selle au moins une heure avant de commencer votre séance et prenez une douche chaude et relaxante. Lavez-vous soigneusement avec un savon doux et de l’eau chaude. Si la propreté vous préoccupe, envisagez d’utiliser un lavement anal.

2. Créez l’ambiance

Les muscles de votre sphincter se détendent lorsque vous êtes excité, ce qui facilite la stimulation anale. Mettez-vous dans l’ambiance en écoutant de la musique sexy ou en allumant des bougies.

3. Commencez par votre routine habituelle

Commencez par votre routine de masturbation habituelle avant de commencer l’anal. Avoir un orgasme libère les tensions et détend les muscles du sphincter anal.

4. Commencez doucement

Il est important d’y aller doucement pendant la masturbation anale, surtout si vous êtes un débutant. Commencez par une stimulation externe. Appliquez du lubrifiant sur votre petit doigt et utilisez-le pour frotter l’extérieur de votre anus. À votre rythme, glissez votre doigt à l’intérieur et maintenez-le en place pendant un moment, pour permettre aux muscles de votre sphincter anal de se détendre, avant de le retirer et de faire une pause. Si vous voulez continuer, remettez du lubrifiant et utilisez un doigt plus gros, en progressant progressivement jusqu’à l’insertion complète. Pour les hommes, essayez de stimuler votre prostate, un organe ferme de la taille d’une noix qui se trouve à deux ou quatre pouces à l’intérieur de votre rectum. Pour une expérience plus confortable, coupez vos ongles et portez un gant, un doigtier ou un préservatif sur votre doigt.

5. Trouvez la bonne position

Essayez différentes positions jusqu’à ce que vous en trouviez une qui soit confortable. Essayez de vous allonger sur le côté, les genoux au niveau de la poitrine ou sur le ventre, les mains derrière le dos. Vous pouvez également vous adosser à une chaise ou à un coussin. Pour une pénétration sans les mains, essayez la position de la levrette en utilisant un gode avec une ventouse fixée sur une surface plane.

6. Expérimentez les sextoys

Les sextoys anaux, tels que les plug anaux, les perles anales, les masseurs de prostate, les godes anaux et les vibromasseurs anaux, peuvent faire passer votre masturbation à un niveau supérieur. L’élément important à rechercher avec ces dispositifs est une base évasée ou une poignée en boucle pour un retrait facile. Les meilleurs jouets anaux sont généralement fabriqués dans un matériau non poreux, comme le silicone de qualité médicale ou l’acier inoxydable, et ne présentent ni coutures ni bords rugueux. Réappliquez du lubrifiant avant d’insérer le jouet sexuel. N’oubliez pas de les laver avant et après chaque séance de masturbation avec de l’eau chaude et un savon doux ou un nettoyant pour sextoys. Pour plus de conseils sur le sujet, lisez notre article sur comment utiliser un plug anal.

7. Stimulez d’autres zones érogènes

S’il est possible d’atteindre un orgasme anal en se masturbant, une stimulation supplémentaire de vos autres zones érogènes peut ajouter du plaisir. Envisagez de combiner masturbation anale et vaginale ou concentrez-vous sur d’autres zones érogènes comme le scrotum, le clitoris, le cou ou les mamelons.

8. Envisagez de faire appel à un partenaire

Vous pouvez faire participer votre partenaire à une séance de masturbation anale. Expliquez clairement pourquoi vous trouvez cela sexy et pourquoi vous voulez qu’il participe. Si vous et votre partenaire êtes sur la même longueur d’onde, explorez ensemble la masturbation mutuelle, en observant et en apprenant ce qui fonctionne pour l’autre.

Les positions à essayer lors de la masturbation anale

masturbation anale

Expérimenter différentes positions peut vous aider à découvrir des expériences incroyablement agréables. En voici quelques-unes à essayer :

Sur le dos

Allongez-vous sur le dos et ramenez vos genoux vers votre poitrine.

Placez un oreiller sous le bas de votre dos pour relever vos hanches et faciliter l’accès.

Stimulez et pénétrez à votre guise.

La levrette

Mettez-vous à quatre pattes sur vos mains et vos genoux et passez un bras derrière vous.

Utilisez vos doigts ou des jouets pour masser ou pénétrer votre anus.

Vous pouvez également fixer un gode à ventouse au mur et vous y enfoncer.

Face à face

Allongez-vous sur le ventre sur un lit et passez votre bras derrière vous sur votre dos. Dirigez votre main vers votre anus. Taquinez et insérez votre doigt ou vos sextoys à votre guise.

Enjamber

Fixez un gode à ventouse sur le siège d’une chaise et faites face à la chaise et chevauchez-la. Tenez le dossier de la chaise pour vous stabiliser. Abaissez votre anus sur le gode à votre propre rythme et bougez lentement sur le gode.

Laisser un commentaire